Les poils, les poils, c’est pas une raison pour se faire mal!

Crédit photo: Bluestockings Magazine Les poils, les poils, c’est pas une raison pour se faire mal!

Pas une semaine ne passe sans qu’une nouvelle « mondaine » ne vienne nous rappeler que plusieurs doubles standards s'appliquent aux femmes dans notre charmante société. Yay!
 
Cette fois-ci, la petite polémique de la semaine est une gracieuseté de Madonna, qui a fièrement affiché ses poils d'aisselle sur Instagram.

SCANDALE!
 

Crédit photo : Madonna

 
En partant, l’authenticité desdits poils laisse à désirer. J’ai vraiment juste l’impression que Madge s’est fait un peu de fun avec une application sur son iPhone. Mais même à ça, honnêtement, est-ce que ça dérange quelqu’un?
 
J’aimerais bien vous répondre que non. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Parce que selon l’avis d’un compère blogueur :
 
« Cette photo de Madonna n’est vraiment pas flatteuse. C’est horrible! Je tiens à préciser ici que je suis un très grand fan de Madge et que je me sens mal d’écrire de telles choses. […] C’est peut-être moi qui est trop conventionnel mais… c’est dégueulasse! »
 

Source : gifbase

 
Un beau gros jugement de valeur comme on les aime. Je trouve que c’est vraiment déplacé de la part de ce chroniqueur de dire que les poils de Madonna sont dégoûtants, surtout quand il en arbore tout plein à même son visage et, j’imagine, sur ses propres aisselles. Pourquoi ça serait répugnant pour elle et pas pour lui, dans ce cas?

BONJOUR LE DOUBLE STANDARD.
 
Ce n’était sans doute pas son intention (je lui laisse le bénéfice du doute), mais ses propos contribuent à la pression sociale exercée sur les femmes pour qu’elles maintiennent certains standards de beauté. Standards de beauté qu'elles n'ont, rappelons-le, clairement pas choisis.
 
Et en parlant d’encourager ces standards qui sont imposés aux femmes, notre blogueur en est clairement le champion incontesté :
 
« Son maquillage… girl please! Poches sous les yeux, rides vraiment apparentes, sourcils beaucoup trop foncés… J’aime bien que Madonna se montre au naturel, comprenez-moi bien, sauf qu’on se rend compte ici sans Photoshop que le temps a même agi sur elle! »

Je serai brève là-dessus. Trois choses :

  1. Madonna n’est pas au naturel sur la photo. Est clairement maquillée.
  2. Je suis vraiment contente que ça ait pu lui faire réaliser que le temps agit sur tout le monde, MÊME SUR LES VEDETTES (le genre de truc le fun à savoir, quand t’es chroniqueur mondain).
  3. C’est dans le cas où le temps n’agirait pas sur Madonna, qu’il faudrait s’en inquiéter. Définitivement pas le contraire. 

Heureusement, les commentaires sous l’article dénoncent les propos désobligeants de l’auteur. Ça me fait un petit baume sur le cœur, surtout quand on s’imagine que le lectorat du blogue est probablement composé à majorité de femmes. Des femmes qui se rasent sûrement les aisselles et qui craignent peut-être les effets du vieillissement sur leur corps.
 
J’ai vraiment hâte au jour où il y aura plus de monde pour applaudir la diversité et le « naturel » que pour les critiquer/ridiculiser. Surtout si c'est pour être fait par des gens qui ne sont même pas concernés.

Et vous?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES